Serie 600

Taylor 618e v-class 2020

618e v-class 2020

Neuf

Dans l'esprit d'une Jumbo table épicéa dos et éclisse en érable, avec la jouabilité qui a fait la réputation de Taylor.

Livré en 48H

En Stock Retrait immediat en magasin !

Selection Melody

€3,990.00 TTC

Selection Melody
Forme : Grand orchestra
Touche et Chevalet : Ébène
Manche : Erable
Table : Épicéa de Sitka Massif
Dos et éclisses : Érable flammé
Type barrage Barrage en "V"
Sillets Tusq
Pickguard Ebène
Électronique : Expression système Version 2.0
Cordes : 6 cordes
Conditionnement : Etui
Production : USA

Grand Orchestra

Grand Orchestra
Profil de jeu
  • La voix la plus forte et la plus complexe de la gamme taylor
  • Equilibre incroyable pour une guitare dont le corps possède de telles dimensions
  • Barrage conçu spécifiquement pour réagir à une attaque dynamique

       Dernière forme en date à rejoindre la famille Taylor,  la GO représente la voix la plus vigoureuse et la plus  riche parmi les guitares Taylor. Ce qui n’était au départ qu’une  nouvelle conception de la pulpeuse Jumbo Taylor a évolué  pour voir naître une forme et des sonorités entièrement  nouvelles. Sous le capot, on trouve un nouveau  type de barrage qui optimise le mouvement de la table  d’harmonie pour produire des sonorités plus puissantes,  plus complexes, avec un sustain incroyable. Mais ce qui sépare la Grand Orchestra des autres  guitares à corps volumineux, c’est l’équilibre impressionnant  du son, des aigus jusqu’aux graves, surtout compte tenu de  ses basses musclées. Grâce au nouveau barrage, même  les notes aigües respirent la richesse et la puissance.  Et contrairement aux autres guitares volumineuses, qui  réclament une attaque agressive pour que la table vibre  vraiment, la GO est incroyablement réactive aux touchers  plus doux, pour le plus grand bonheur des guitaristes dont  le style de jeu est tourné vers la dynamique.

Epicéa de Sitka

Epicea de Sitka    L’épicéa de Sitka génère des sonorités à la dynamique importante, et donne de très bons résultats dans de nombreux styles de jeu, allant du strumming agressif au picking.

Les Autres Bois de Table

Nos autres Videos Sur Taylor

Le nouveau barrage révolutionnaire V-Class de Taylor développe de manière spectaculaire la gamme expressive d’une guitare acoustique.

Par un doux matin d'octobre, dans l’idyllique ville côtière de Carlsbad, Californie, Bob Taylor et Andy Powers étaient perchés sur des tabourets en face d’une dizaine d’écrivains américains et européens du secteur de la musique. Le groupe était assemblé dans la grange rénovée d’Andy, mitoyenne à sa maison. En tant qu’artisan expérimenté, Andy a réalisé les travaux de rénovation, transformant l’intérieur en deux salles de jeux différentes : un vaste espace pour ses enfants (en témoignent la table de Lego à proximité et les nombreux jouets) et un atelier de conception de guitare rempli de ses « joujoux » impeccablement organisés. Les plafonds voûtés et les poutres apparentes sont peints en blanc, dégageant un charme rustique-moderne éthéré, accentué par des luminaires de style champêtre. C’est un endroit où, ces derniers temps, Andy a trouvé une grande partie de son inspiration.

Pourquoi ce nom de "Table d'harmonie"?

    Ce que nous percevons comme un son provient en réalité de modifications dans la pression de l’air. Avec une guitare acoustique, le son provient de l’air déplacé à la suite de la vibration des cordes de l’instrument. Cependant, en raison de la surface totale minime des cordes de la guitare, les cordes elles-mêmes ne peuvent pas déplacer suffisamment d’air pour produire assez de son. C’est à ce moment que la table d’harmonie entre en jeu. L’énergie des cordes est transférée à la table par le biais du chevalet, mettant alors une surface plus importante en mouvement. Les vibrations de la table en résultant déplacent ainsi davantage d’air pour générer un son acoustique.

L'importance du barrage.

    Le barrage interne d’une guitare a toujours été l’un des centres d’intérêt d’Andy en matière de design. Ces petits bâtonnets d’épicéa, minutieusement sculptés et disposés, sont collés sur la partie inférieure de la table et du dos (et parfois des éclisses) d’une gui- tare. Ils constituent l’ingrédient secret d’un luthier, offrant des subtilités qui permettent de créer le profil sonore coloré d’une guitare. Le barrage de la table d’harmonie est particulièrement intriguant ; en effet, il doit accomplir des devoirs qui semblent en contra- diction l’un avec l’autre, comme offrir suffisamment de soutien physique pour supporter la tension des cordes, tout en orchestrant le mouvement de la table de façon à transformer l’énergie des cordes en des sons musicaux.

   L’un des facteurs structurels com- promettants avec la table, c’est la rosace. Elle crée un point faible, qui permet à la tension des cordes de provoquer une déformation des mouvements de la table. Le barrage permet de neutraliser cette déformation physique et de distribuer l’énergie des cordes de manière contrôlée, se transformant ainsi en un son acoustique que nous entendons.

Flexibilité contre Rigidité.

    Andy dit qu’un bon exemple du contraste entre flexibilité et rigidité dans les instruments de musique, c’est la différence entre un banjo et une guitare électrique solid body « La peau d’un banjo est très souple ; ainsi, l’énergie provenant des cordes provoquera une grande quantité de volume », explique-t-il. « Cependant, en un éclair, elle absorbera la majeure partie de l’énergie des cordes, et le son disparaîtra avec un sustain très limité. Comparez cet exemple avec une Les Paul. Le corps massif de cette guitare est extrêmement rigide et collé à un manche épais. L’ensemble résiste à la flexion. Jouez une corde, et la note durera éternellement... Mais le volume acoustique est très faible. Les micros et les amplis sont employés pour générer du volume de manière différente. »

Une revalorisation du barrage en X

    Le barrage en X représente le principal type de barrage de table d’harmonie employé pour les guitares acoustiques à cordes acier. Dans ce cas, deux barres de soutien principales sont disposées selon un motif entrecroisé, qui ressemble à la lettre X. Ce type de barrage fut introduit par l’entreprise Martin Guitar au milieu des années 1800 et équipait alors les guitares à cordes boyau proposées par la société. Ce motif de barrage fut par la suite adapté pour les guitares Martin à cordes acier au début des années 1900, répondant ainsi à la nécessité d’avoir des guitares plus puissantes et pouvant tenir tête à des instruments populaires comme le banjo. Le barrage en X devint de plus en plus plébiscité en tant que barrage standard dans la majeure partie du secteur de la guitare acoustique à cordes acier. L’une des raisons pour son adoption à grande échelle ? En tant que structure créant un son acoustique, il parvenait à trouver l’équilibre efficace entre deux propriétés importantes, quoiqu’opposées : la flexibilité (la capacité de vibration de la table), générant du volume, et la rigidité (résistance aux vibrations), produisant du sustain. Au fil du temps, de nombreux fabricants de guitares, notamment Taylor, se sont servis du motif de barrage en X basique et en ont peaufiné les éléments afin de définir leurs propres couleurs sonores. La limite du barrage en X, c’est qu’il doit composer entre la rigidité et la flexibilité de la table, ce qui crée un compromis inhérent entre le volume et le sustain, où faire la part belle à un attribut se fait aux dépens de l’autre. Cela dit, il y a une raison pour laquelle le motif classique en X a perduré dans les guitares à cordes acier, nous informe Andy. « C’est un excellent exemple de compromis. C’est pour ça que ça a si bien fonctionné. C’est une approche évidente. » Cette dynamique volume/sustain est également soutenue par les types de bois sélectionnés pour la table par rapport à ceux choisis pour le dos et les éclisses. L’épicéa, par exemple,est souvent employé pour les tables d’harmonie en raison de son ratio élevé rigidité/poids. En d’autres mots, il est solide mais léger (en particulier sous sa forme « quartersawn » pour les tables), offrant ainsi le parfait mélange entre force et élasticité pour générer du son. L’épicéa est également utilisé pour les barrages, même lorsque la table de la guitare est constituée d’un bois dur comme l’acajou ou le koa. Les bois sélectionnés pour les dos et les éclisses sont habituellement des bois durs dotés d’une densité et d’une rigi- dité plus importantes, qui supportent la projection et le sustain. Il arrive parfois que les luthiers intègrent des barrages latéraux pour créer davantage de rigidi- té pour ces éléments, permettant ainsi d’optimiser le mouvement de la table et du dos.

   Comme toutes les guitares que nous vendons, bien sûr l’instrument est vérifié, accordé et réglé, pour garantir votre satisfaction. Dans les 6 mois après l’achat, un reglage vous est proposé gratuitement. Comme l’instrument que vous avez acheté est neuf, il va lui falloir ce laps de temps pour qui se stabilise. Seul le jeux de corde vous sera facturé, le montage et le réglage final font partie du service que nous fournissons avec l’instrument.

Nous restons à votre disposition en boutique si vous souhaitez une démonstration.